Compte rendu du Semi-Marathon de Bordeaux

De retour de ce super weekend Bordelais, j’en pofite pour vous faire le compte rendu du semi marathon !

Le choix de la course

Tout d’abord pourquoi cette course à plus de 500km  de chez moi ? Tout simplement pour partager un super moment avec les copains du Happy Running Crew !

J’ai choisi le format Semi-Marathon en vue de la préparation du FrenchMan (nat : 3.8km, vélo : 180km et CaP : 42km) qui se déroulera le 27 Mai à Hourtin pas très loin de Bordeaux.

Etant en pleine semaine d’entrainement (~ 15h d’entrainement /semaine), j’ai demandé l’avis de mon coach, il m’a répondu qu’il n’y avait pas de soucis par contre il ne fallait pas que je le fasse au taquet. Alors ni une ni deux, j’ai tout de suite décidé que j’allais proposer aux copains du HRC* de les emmener sur des temps entre 1h45 et 2h !

Beaucoup de personnes du HRC* voulaient le faire en 1h45 et comme il y avait déjà des meneurs officiels sur ce temps, c’est donc en 1h50 que j’allais être « meneur d’allure » pour Chloé !

La course

Après 6h de voiture, une assiette de pates à 15h, une sieste à 16h et une banane à 17h, avec Marion nous partons pour retrouver les copains du Happy Running Crew.

Photo de Fmaille HRC
Happy Running Crew

Photos de famille avec nos plus beaux sourires fiers de représenter le HRC*, nous nous dirigeons vers le départ… SAS 1h50. La pression monte doucement, pas pour la course en elle-même, mais surtout pour être régulier dans mon allure afin d’emmener aux mieux mes petits lapereaux  😉 (Chloé et Manon qui était malade)

20h le départ est donné, première fois que je suis meneur d’allure,  j’essaye de trouver l’allure, je regarde souvent derrière moi pour voir si elles me suivent. Mais avec tout ce monde pas facile de trouver une allure, entre les personnes à doubler les personnes qui doublent… Nous arrivons quand même à nous en sortir J

Habitué des courses à la campagne avec au mieux 1000 participants, là 17000 personnes ce n’est pas la même chose et puis le public tout le long du parcours c’est incroyable… Ça me rappelle l’arrivée de mon premier Marathon à Tours en 2015.

Tout ce passe bien sur l’ensemble de la course, je fais toujours attention aux copines, je leur dis de prendre le temps aux ravitaillements.   Vers la moitié de la course Manon commence à ne pas se sentir très bien (Elle avait des petits soucis de digestion depuis le midi). J’essaye de la rassurer en lui disant que tout va bien se passer !

Arrivé vers le 16km, Chloé me dit qu’elle commence à en avoir marre, je l’encourage, je la booste pour qu’elle continue. Et la contre toute attente elle me demande : « Est-ce que je peux marcher ? » Et je lui réponds d’un air surpris « euh bah oui si tu veux ». En fait je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle me pose la question, c’est vrai on est d’abord là pour se faire plaisir J Alors si elle veut marcher elle marche :’D . Et elle mon répond « Non, tu as raison je ne vais pas marcher, mais seulement ralentir ». Je pense que mon air surpris lui a fait peur ahah !

Nous perdons Manon lors du ravitaillement dans Darwin. Avec Chloé nous continuons donc notre chemin vers l’arrivée il ne reste que 4km, autant dire qu’on est arrivé. Je continue à l’encourager et là au niveau du pont de pierre (~ 1 km de l’arrivée), Chloé accélère !!! On double sur le pont… ça va vite… On passe donc l’arrivée en 1h54’20’’ et avec Manon que l’on a retrouvé dans la dernière ligne droite.  Un peu au-dessus de l’objectif mais bon, était-il si important que ça ? Non je ne pense pas, le principal c’est d’avoir pris du plaisir et d’avoir partagé un bon moment avec les copains du Happy Running Crew !

Avec Marion nous sommes très pressés de revoir tout cette petite bande d’Happy Runners plus formidables les uns que les autres !

Je remercie vraiment Chloé et Adrien pour avoir réussi à réunir des passionnés de courses à pied dans la bonne humeur !

 

*HRC = Happy Running Crew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *